La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
FrançaisEnglish
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

Équipe de recherche

BERNARD Sandie

BERNARD Sandie

AXE 2 HESPER - Maître de Conférences en Sciences de l’éducation (70ème section)- Référente doctorants HESPER
Téléphone : 04 72 07 30 30
E-mail : sandie.bernard@univ-lyon1.fr

Affiliations

Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education (ESPE) de l’Académie de Lyon

EA 7425 – HESPER

 

Axes de recherche

Education à la santé en milieu scolaire, promotion de la santé

Biosketch

Son travail de recherche a amenée Sandie BERNARD à étudier le positionnement professionnel des enseignants par rapport aux « éducations à ». Ces enseignements présentent des caractéristiques singulières. Il s’agit en effet, non seulement de dispenser des connaissances scientifiques mais également de contribuer au développement des compétences psychosociales de l’élève dans un contexte social en constante évolution et fortement inégalitaire. La nature des savoirs est complexe puisque articulant données scientifiques et composantes intimes et sociales. Concernant les domaines de la santé et de la sexualité, les enseignants sont plutôt favorables à l’enseignement des composantes biophysiologiques et hygiénistes, relevant des seules connaissances scientifiques. Cependant, ils s’avèrent plus réticents à aborder les contenus liés au développement des compétences psychosociales et aux aspects sociaux, psychologiques et émotionnels de l’éducation à la santé et à la sexualité. Ses recherches portent ainsi sur l’analyse de l’activité et des représentations des professionnels de l’éducation sur ces questions. L’aléa du réel prend le pas sur la cohérence didactique et apparaît comme constitutif de la possibilité de construction de savoirs. Il faut alors renoncer à la maîtrise didactique pour laisser la place à l’émergence de l’imprévu. Cette nouvelle expertise professionnelle s’avère difficile et surtout déstabilisante pour l’enseignant (et encore plus pour l’étudiant futur-enseignant). Elle l’oblige à prendre le risque de se positionner dans un contexte scientifique mouvant où des savoirs complexes pluridisciplinaires sont en jeu et où les représentations ne peuvent être tenues à l’écart.