La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
FrançaisEnglish
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

Équipe de recherche

MICHEL  Philippe

MICHEL Philippe

AXE 1 HESPER - Professeur des Universités - Praticien Hospitalier en Épidémiologie, Santé Publique, Économie de la Santé - Coordonnateur Axe 1 et Responsable Partenariat HESPER
Téléphone :
E-mail : philippe.michel@chu-lyon.fr

Affiliations

Université de Lyon - Équipe d’Accueil Santé Individu Société (EA-SIS 4129) Faculté de Médecine Laënnec

Hospices Civils de Lyon - Pôle Information Médicale Evaluation Recherche

Haut Conseil de Santé Publique, vice-président de la Commission Sécurité des Patients

Haute Autorité de Santé, membre de la Commission Amélioration des pratiques et de sécurité des patients

CNAMTS, membre du conseil scientifique

Axes de recherche

Qualité et la sécurité des soins 

 

 

Biosketch

Philippe Michel, PU-PH en santé publique à l’université Claude Bernard Lyon 1, est  directeur de l’organisation, de la qualité, des risques et des relations avec les usagers aux Hospices Civils de Lyon. il a été directeur de l’évaluation des stratégies de Santé à la Haute Autorité des Santé entre 2005 et 2007, et directeur de la structure régionale d’appui à la qualité et la sécurité des soins auprès des établissements publics et privés en Aquitaine (le CCECQA) pendant 15 ans. Il est vice-président de la Commission Sécurité des patients au Haut Conseil de Santé Publique, membre de la Commission Amélioration des Pratiques professionnelles et de la Sécurité des Patients à la Haute Autorité de Santé et membre du Conseil Scientifique de la CNAMTS.

Tous ses travaux de recherche ont porté sur le système et les services de santé, dans des champs spécifiques en neurologie (migraine) et en chirurgie cardio-thoracique mais depuis 15 ans élargis à tout le champ de la qualité des soins. Depuis plus de 10 ans, son champ de recherche porte sur la thématique de la sécurité des patients et plus précisément sur les risques associés aux soins (épidémiologie, évaluation d’intervention, validation d’outils de mesure). Il a été en charge des trois études nationales sur les événements indésirables associés aux soins, les deux premières en établissement de santé (ENEIS 2004 et ENEIS 2009) et la troisième en soins primaires (ESPRIT 2013).

Il a été membre du conseil scientifique du projet européen DUQUE (FP7), co-coordinateur pour la France et co-auteur de plusieurs articles (2010-2014). Cette étude réalisée dans 200 établissements de 7 pays avait pour objectifs d’analyser l’efficacité des différentes stratégies d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins mises en place dans les établissements de santé (9539 questionnaires ont été recueillis auprès des professionnels, 6134 questionnaires auprès des patients, 8933 dossiers patients ont été analysés et 59 audits externes d’établissement ont été réalisés).

Il a coordonné une étude pour l’OMS sur la sécurité des soins dans les régions du Moyen-Orient et de l’Afrique. Il a rédigé deux guides sur les méthodes d’identification et d’analyse des accidents médicaux pour les pays développés, émergents et en développement. Il a été chef de projet de l’élaboration d’outils de terrain pour les pays en développement avec une validation transculturelle dans quatre régions OMS (Afrique, Amérique du Sud, Moyen Orient et Asie). Invité régulier à l’OMS Genève, il est amené également à représenter dans le cadre de son expertise l’OMS dans les colloques internationaux.