La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
Français
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

Actualités du laboratoire Hesper

Congrès ISDM ( International Shared Decision Making conférence), Lyon du 2 au 5 juillet 2017

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les interviews réalisées par Ecosystème Santé lors du congrès ISDM ( International Shared Decision Making conférence) dont la Chaire était Mme Nora Moumjid et le Co-Chair était le Pr. Franck Chauvin.

France Légaré

Amiram Gafni

Martin Harter

Giovana Marsico  

Le CNRS lance "Zeste de science", une chaîne de vulgarisation scientifique sur YouTube

Le CNRS lance "Zeste de science", une chaîne de vulgarisation scientifique sur YouTube Par René-Luc Bénichou rene-luc.benichou@aef.info .

 

"La science des ballons" est la vidéo qui inaugure, lundi 20 novembre 2017, la chaîne "Zeste de science » que le CNRS lance sur YouTube. "Désireux d’élargir son audience à un public plus jeune, l’organisme s’approprie les codes du genre pour parler de science dans un format court et vulgarisé", indique-t-il. Deux à trois nouvelles vidéos viendront enrichir la chaîne chaque mois, conçues à partir des images produites par des scientifiques et mises en scène "avec une pincée d’humour et une dose de rigueur". Les prochaines vidéos porteront sur "L’oreille des baleines" et "La chute de la mouche". La chaîne abordera "un large spectre de disciplines", chaque épisode étant "validé par les scientifiques concernés". Elle s’inscrit dans une stratégie de "déploiement sur les réseaux sociaux", l’organisme étant déjà présent notamment sur Facebook, Twitter et Instagram.

Lien de la chaîne ici.

Rapport de l'IRDES n°566

Conduite par l'Irdes depuis 1988, l'Enquête santé et protection sociale (ESPS) est un outil pluridisciplinaire qui explore les relations entre l'état de santé, l'accès aux services de santé, l'accès à l'assurance publique et privée et le statut économique et social des individus enquêtés. En 2014, en collaboration avec la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), l’enquête ESPS a été le support de l'Enquête santé européenne (European Health Interview Survey-EHIS) qui devient, pour la France, la seule enquête généraliste sur le sujet représentative en population générale. L’année 2014 constitue ainsi la dernière vague du terrain de l’enquête ESPS dont les données de consommation de soins seront collectées et appariées aux données de l’Assurance maladie jusqu’en 2016. Pour la vague 2019 et les suivantes, prévues tous les six ans, la version française d’EHIS intègrera, en plus des questions européennes inscrites dans un règlement Eurostat, des questions spécifiques à la France sur la couverture complémentaire santé.
En 2014, ESPS est représentative d’environ 95 % de la population vivant en ménage ordinaire en France. Selon les résultats de l’enquête, près d’une personne sur trois âgée de 15 ans ou plus déclare un état de santé assez bon, mauvais ou très mauvais. Près de 40 % évoquent un problème de santé chronique et un quart une limitation dans les activités du quotidien. Les catégories sociales les plus défavorisées déclarent globalement être en moins bonne santé que les autres. Environ 9 % des femmes et 5 % des hommes souffrent de symptômes dépressifs, ce qui place la France au huitième rang des 26 pays pour lesquels ces données sont disponibles.
Concernant la couverture complémentaire santé, près de 5 % des personnes déclarent ne pas en avoir. L’absence de complémentaire santé concerne avant tout les populations les plus précaires, comme les personnes au chômage et celles disposant de faibles revenus. Malgré des dispositifs d’aide existants (Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS)), le premier motif de non-recours demeure le coût trop élevé des contrats.

 

Voir aussi : État de santé des Français et facteurs de risque. Premiers résultats de l'Enquête santé européenne-Enquête santé et protection sociale 2014 Questions d'économie de la santé Irdes n° 223. 2017/03

Télécharger ou commander ce rapport

CANCER - Rapport de l’INCa sur les cancers en France

L’Institut national du Cancer (INCa) publie l’édition 2016 de son rapport sur les cancers en France. Comme chaque année, le rapport fait l’état des lieux de l’épidémiologie, de la prévention, du dépistage, de la recherche, des soins et de la vie avec un cancer. Cette année, le rapport se présente entièrement sous forme interactive. Outre les données d’incidence, de mortalité, de survie et de prévalence, le rapport fait l’état des lieux des connaissances s’agissant des facteurs de risque de cancers, ainsi que sur les politiques de prévention mises en œuvre. Les avancées dans le domaine du dépistage et des programmes de dépistage, ainsi que l’intérêt des technologies innovantes sont ensuite détaillées. Cette édition propose en supplément neuf focus particuliers dont quatre sur les modifications apportées par la loi de modernisation de notre système de santé s’agissant de la prévention des cancers et quatre sur les actions mises en place pour réduire les inégalités sociales de santé.

Consulter la page : http://www.e-cancer.fr/Actualites-et-evenements/Actualites/Les-cancers-en-France-2016-une-edition-100-interactive