La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
Français
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

Actualités du laboratoire Hesper

Colloque 27-28 mai 2020 : Les adolescents d’aujourd’hui : penser leur bien-être en contexte scolaire et hors scolaire

Colloque international intitulé Les adolescents d’aujourd’hui : penser leur bien-être en contexte scolaire et hors scolaire.  27 et le 28 mai 2020, à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne. Organisé par le département des sciences de l’éducation de Saint-Etienne (laboratoire ECP) en collaboration avec l'INSPE de Lyon 1 (Saint-Etienne).

https://colloque-adolescences.univ-st-etienne.fr/fr/index.html

Les propositions de communication sont à soumettre avant le vendredi 7 février. Les communications peuvent être sous forme orale ou affichée (appel à communication et modalités de soumission sur le site).

Les approches en SHS dans la recherche en Orthophonie : journée d'étude interdisciplinaire.

.

Le traitement insuffisant de l'ostéoporose - deux études qualitatives auprès des médecins généralistes et de la population générale

                                                  (image libre de droit "PIXABAY")

Le traitement insuffisant de l'ostéoporose -deux études qualitatives auprès des médecins généralistes et de la population générale.

Après plusieurs études conduites sur les données de l'assurance maladie, le laboratoire HESPER en partenariat avec l'U INSERM 1033 et le Département de médecine générale de Lyon, a mené deux études visant à identifier les barrières à une prise en charge préventive de l'ostéoporose liées d'une part aux individus, qu'ils aient été victimes d'une fracture ostéoporotique ou non et d'autre part aux médecins généralistes. 

Les médecins généralistes considèrent que l'ostéoporose est beaucoup moins importante que les autres maladies chroniques, et que c’est un aspect normal du vieillissement associé exclusivement au sexe féminin, à la ménopause et à la vieillesse, ils ont des difficultés à interpréter les résultats de la densité minérale osseuse et à savoir quand prescrire un traitement et certains expriment leur méfiance à l'égard des médicaments contre l'ostéoporose. Finalement, ils ne pensent pas à dépister les facteurs de risque d'ostéoporose chez leurs patients dans une approche préventive

lien vers l'article complet : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6634405/pdf/pone.0219681.pdf

 

Les individus quant à eux, surtout les hommes, ont une connaissance très limitée de l'ostéoporose qu'ils  considèrent comme un processus de vieillissement naturel non lié aux fractures de fragilité. De façon étonnante, les individus ne se sentent généralement pas concernés par l'ostéoporose même s'ils ont été précédemment victimes d'une fracture ostéoporotique. Les individus des deux sexes connaissent généralement les facteurs de risque de l'ostéoporose, mais sont méfiants vis-à-vis des traitements en raison des effets secondaires associés. lien vers l'article complet : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30306220.