La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
Français
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

Actualités du laboratoire Hesper

Measurement of the potential geographic accessibility from call to definitive care for patient with acute stroke

Measurement of the potential geographic accessibility from call to definitive care for patient with acute stroke

J. Freyssenge, F. Renard, A. M. Schott, L. Derex, N. Nighoghossian, K. Tazarourte and C. El Khoury

International Journal of Health Geographics 2018 17:1

https://doi.org/10.1186/s12942-018-0121-4 ©  The Author(s) 2018

Received: 27 July 2017 Accepted: 6 January 2018 Published: 12 January 2018

Lien vers l'article

Les 23 et 24 novembre 2017 se sont déroulés les 10 de l'IReSP : Journées de la recherche en santé publique

Les 23 et 24 novembre 2017 se sont déroulés les 10 de l'IReSP : Journées de la recherche en santé publique auxquelles le laboratoire HESPER a participé et où Camille CARPENTIER (Doctorante GREPS et HESPER) a reçu le prix du meilleur poster :

22èmes journées de la Société Française Neuro-Vasculaire

Les 15, 16 et 17 novembre 2017 se sont déroulées les 22èmes journées de la Société Française Neuro-Vasculaire auxquelles le Laboratoire HESPER a participé, notamment Mme Julie FREYSSENGE (Doctorante HESPER) cité dans la dépêche d'APM NEWS " AVC : un système d'information géographique, outil d'aide à la décision en urgence".

                                                 

                                                    

 

 Source : APM News

Le CNRS lance "Zeste de science", une chaîne de vulgarisation scientifique sur YouTube

Le CNRS lance "Zeste de science", une chaîne de vulgarisation scientifique sur YouTube Par René-Luc Bénichou rene-luc.benichou@aef.info .

 

"La science des ballons" est la vidéo qui inaugure, lundi 20 novembre 2017, la chaîne "Zeste de science » que le CNRS lance sur YouTube. "Désireux d’élargir son audience à un public plus jeune, l’organisme s’approprie les codes du genre pour parler de science dans un format court et vulgarisé", indique-t-il. Deux à trois nouvelles vidéos viendront enrichir la chaîne chaque mois, conçues à partir des images produites par des scientifiques et mises en scène "avec une pincée d’humour et une dose de rigueur". Les prochaines vidéos porteront sur "L’oreille des baleines" et "La chute de la mouche". La chaîne abordera "un large spectre de disciplines", chaque épisode étant "validé par les scientifiques concernés". Elle s’inscrit dans une stratégie de "déploiement sur les réseaux sociaux", l’organisme étant déjà présent notamment sur Facebook, Twitter et Instagram.

Lien de la chaîne ici.