La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
Français
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

Actualités du laboratoire Hesper

Le CNRS lance "Zeste de science", une chaîne de vulgarisation scientifique sur YouTube

Le CNRS lance "Zeste de science", une chaîne de vulgarisation scientifique sur YouTube Par René-Luc Bénichou rene-luc.benichou@aef.info .

 

"La science des ballons" est la vidéo qui inaugure, lundi 20 novembre 2017, la chaîne "Zeste de science » que le CNRS lance sur YouTube. "Désireux d’élargir son audience à un public plus jeune, l’organisme s’approprie les codes du genre pour parler de science dans un format court et vulgarisé", indique-t-il. Deux à trois nouvelles vidéos viendront enrichir la chaîne chaque mois, conçues à partir des images produites par des scientifiques et mises en scène "avec une pincée d’humour et une dose de rigueur". Les prochaines vidéos porteront sur "L’oreille des baleines" et "La chute de la mouche". La chaîne abordera "un large spectre de disciplines", chaque épisode étant "validé par les scientifiques concernés". Elle s’inscrit dans une stratégie de "déploiement sur les réseaux sociaux", l’organisme étant déjà présent notamment sur Facebook, Twitter et Instagram.

Lien de la chaîne ici.

Journée mondiale de l'AVC

La Journée mondiale de l'AVC se déroulera le 24 octobre 2017 à partir de 10h à la Mairie du 3ème arrondissement de Lyon.

Accès au 215 de la rue Duguesclin Salle Eugène Brouillard (en haut de l’escalier sur votre droite).

 

Pour plus d'information, vous trouverez le programme ci-dessous : 

Rapport de l'IRDES n°566

Conduite par l'Irdes depuis 1988, l'Enquête santé et protection sociale (ESPS) est un outil pluridisciplinaire qui explore les relations entre l'état de santé, l'accès aux services de santé, l'accès à l'assurance publique et privée et le statut économique et social des individus enquêtés. En 2014, en collaboration avec la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), l’enquête ESPS a été le support de l'Enquête santé européenne (European Health Interview Survey-EHIS) qui devient, pour la France, la seule enquête généraliste sur le sujet représentative en population générale. L’année 2014 constitue ainsi la dernière vague du terrain de l’enquête ESPS dont les données de consommation de soins seront collectées et appariées aux données de l’Assurance maladie jusqu’en 2016. Pour la vague 2019 et les suivantes, prévues tous les six ans, la version française d’EHIS intègrera, en plus des questions européennes inscrites dans un règlement Eurostat, des questions spécifiques à la France sur la couverture complémentaire santé.
En 2014, ESPS est représentative d’environ 95 % de la population vivant en ménage ordinaire en France. Selon les résultats de l’enquête, près d’une personne sur trois âgée de 15 ans ou plus déclare un état de santé assez bon, mauvais ou très mauvais. Près de 40 % évoquent un problème de santé chronique et un quart une limitation dans les activités du quotidien. Les catégories sociales les plus défavorisées déclarent globalement être en moins bonne santé que les autres. Environ 9 % des femmes et 5 % des hommes souffrent de symptômes dépressifs, ce qui place la France au huitième rang des 26 pays pour lesquels ces données sont disponibles.
Concernant la couverture complémentaire santé, près de 5 % des personnes déclarent ne pas en avoir. L’absence de complémentaire santé concerne avant tout les populations les plus précaires, comme les personnes au chômage et celles disposant de faibles revenus. Malgré des dispositifs d’aide existants (Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et Aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS)), le premier motif de non-recours demeure le coût trop élevé des contrats.

 

Voir aussi : État de santé des Français et facteurs de risque. Premiers résultats de l'Enquête santé européenne-Enquête santé et protection sociale 2014 Questions d'économie de la santé Irdes n° 223. 2017/03

Télécharger ou commander ce rapport

Docteur Honoris Causa : Professeur Graça De Carvalho

Nous avons le plaisir de vous annoncer que Graça de Carvalho, professeur de l’Université du Minho va être nommée Docteur Honoris Causa de l’Université de Lyon 1 le 20 novembre 2017.

C’est une nomination qui vient également récompenser tout le travail international de recherche que nous avons conduit avec elle pour la promotion de la santé en milieu scolaire.

 

La cérémonie se déroulera à l’amphithéâtre ASTREE campus de la DOUA, le lundi 20 novembre à 10 heure.