La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
Français
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

Actualités du laboratoire Hesper

L’IRAPS, l’ARS ARA et la CNAM organisent la première journée d’échange sur la pertinence des soins en région Auvergne-Rhône-Alpes.

L’IRAPS, l’ARS ARA et la CNAM organisent la première journée d’échange sur la pertinence des soins en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Elle fait intervenir des référents des actions de pertinence, de la Haute Autorité de la Santé HAS, des Agences Régionales de Santé, des services de l’Assurance Maladie, des membres des Instances régionales d’amélioration de la pertinence des soins IRAPS, des représentants des usagers, des professionnels de santé hospitaliers  et libéraux, des réseaux de périnatalité, des représentants des directions d’établissements de santé et de fédérations hospitalières, des membres des Communautés professionnelles territoriales de santé CPTS, des Union régionales des professions de santé URPS, des représentants des Ordres professionnels et des Universités.

Il est encore possible de vous inscrire pour cette journée qui se déroule à Lyon, boulevard Vivier Merle, quartier de La Part-Dieu, la date butoir initialement indiquée n’étant pas limitante.

 

Le traitement insuffisant de l'ostéoporose - deux études qualitatives auprès des médecins généralistes et de la population générale

                                                  (image libre de droit "PIXABAY")

Le traitement insuffisant de l'ostéoporose -deux études qualitatives auprès des médecins généralistes et de la population générale.

 

 

Après plusieurs études conduites sur les données de l'assurance maladie, le laboratoire HESPER en partenariat avec l'U INSERM 1033 et le Département de médecine générale de Lyon, a mené deux études visant à identifier les barrières à une prise en charge préventive de l'ostéoporose liées d'une part aux individus, qu'ils aient été victimes d'une fracture ostéoporotique ou non et d'autre part aux médecins généralistes. 

Les médecins généralistes considèrent que l'ostéoporose est beaucoup moins importante que les autres maladies chroniques, et que c’est un aspect normal du vieillissement associé exclusivement au sexe féminin, à la ménopause et à la vieillesse, ils ont des difficultés à interpréter les résultats de la densité minérale osseuse et à savoir quand prescrire un traitement et certains expriment leur méfiance à l'égard des médicaments contre l'ostéoporose. Finalement, ils ne pensent pas à dépister les facteurs de risque d'ostéoporose chez leurs patients dans une approche préventive

lien vers l'article complet : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6634405/pdf/pone.0219681.pdf

 

Les individus quant à eux, surtout les hommes, ont une connaissance très limitée de l'ostéoporose qu'ils  considèrent comme un processus de vieillissement naturel non lié aux fractures de fragilité. De façon étonnante, les individus ne se sentent généralement pas concernés par l'ostéoporose même s'ils ont été précédemment victimes d'une fracture ostéoporotique. Les individus des deux sexes connaissent généralement les facteurs de risque de l'ostéoporose, mais sont méfiants vis-à-vis des traitements en raison des effets secondaires associés. lien vers l'article complet : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30306220.

Projet de formation innovant et interdisciplinaire pour les professionnels de santé sur le thème "Optimiser l'adhésion du patient aux médicaments : une formation interprofessionnelle"

Projet de formation innovant et interdisciplinaire pour les professionnels de santé sur le thème "Optimiser l'adhésion du patient aux médicaments : une formation interprofessionnelle".



L'équipe HESPER et l'Ecole de Pharmacie Genève-Lausanne organisent aux deuxième et troisième trimestres 2020 le premier programme francophone de formation interprofessionnelle sur l'adhésion thérapeutique, sous l'égide de l'ESPACOMP (Société Internationale pour l'Adhésion Médicamenteuse).

Objectif pédagogique : le développement de connaissances et compétences pour la gestion de l'adhésion thérapeutique dans la pratique clinique.
Format : 3 jours de formation en présentiel (école d'été en juin 2020) et webinaires en ligne entre avril et septembre 2020
Formateurs : équipe d’enseignants experts en adhésion médicamenteuse, éducation thérapeutique, pédagogie médicale, entretien motivationnel et communication en santé, composée de médecins cliniciens, pharmaciens, médecins de santé publique, psychologues de la santé et enseignants/chercheurs en pédagogie.
Public : ouvert aux professionnels de la santé : médecins, pharmaciens, infirmières, psychologues de la santé, aux chercheurs et aux personnes travaillant dans des associations de patients.

Le projet sera réalisé par une équipe interdisciplinaire franco-suisse (Marie-Paule Schneider, Christiana Fortini, Marie Viprey, Teddy Novais, Anne-Marie Schott & Alexandra Dima). Il est soutenu par la Région Auvergne Rhône-Alpes via un financement Pack Ambition Internationale. Des informations sur le contenu de la formation et les modalités d'inscription seront disponibles prochainement.