La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
Français
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

Actualités du laboratoire Hesper

21e Journées annuelles de santé publique

Les Journées annuelles de santé publique (JASP) contribuent à un vaste mouvement animé par la volonté d’améliorer la santé et le bien-être des populations. Elles donnent une impulsion à l’action préventive en réunissant les acteurs engagés collectivement dans cette voie.

Dans cette optique, les JASP procurent un terreau fertile à la mise à jour des connaissances, au développement des compétences et à l’innovation dans les pratiques. Elles permettent également de tisser des liens durables grâce à la diversité des gens et des expertises qu’elles rassemblent ainsi qu’aux occasions d’échanges qu’elles créent.

Grand rendez-vous annuel de formation continue de la santé publique au Québec, les JASP accueillent ainsi depuis plus de 20 ans des professionnels, des médecins, des chercheurs, des professeurs, des étudiants, des gestionnaires, des psychologues, des nutritionnistes, des infirmières, des travailleurs sociaux et bien d’autres personnes concernées par la santé et le bien-être de la population.

Les Journées annuelles de santé publique sont constituées de plusieurs colloques scientifiques appelées des « journées thématiques » et d'ateliers de formation visant à acquérir des compétences, les « ateliers méthodologiques ».

Plus d’une vingtaine de thématiques seront au programme, notamment la surveillance des surdoses de drogues, les nouvelles orientations liées à la tuberculose, la prévention des infections ou encore le développement de modes de vie sains dans les collectivités rurales. La grille de programmation complète sera dévoilée au mois de mai. On vous promet une édition d’actualité et orientée vers l’action, à l’image de la vision des JASP.

Les 21es Journées annuelles de santé publique se tiendront les 5 et 6 décembre 2017 à Québec.

 

Plus d'informations :  https://www.inspq.qc.ca/jasp/programmes-scientifiques

Congrès de l'Adelf - Sciences et acteurs en santé : articuler connaissances et pratiques du 04 au 06 octobre 2017 à Amiens

La Société Française de Santé Publique a le plaisir d'annoncer son prochain congrès biennal, qu'elle organise avec l’Association des Epidémiologistes de Langue Française (ADELF), sur "Sciences et acteurs en santé : articuler connaissances et pratiques " du 4 au 6 octobre 2017 à Amiens.

Fortes de la réussite du congrès de Bordeaux en 2013, l’Association des épidémiologistes de langue française (Adelf) et la Société Française de Santé Publique (SFSP) ont décidé d’organiser un nouveau congrès conjoint à Amiens en octobre 2017. La dernière édition a montré tout l’intérêt de rapprocher nos communautés. Pour tous se posent les mêmes questions à des degrés divers : comment apprécier les besoins de santé ? Que sait-on de l’état de santé d’une population ? Quels en sont les principaux déterminants ? Peut-on agir dessus et comment ? Comment évaluer l’efficacité, l’équité et l’efficience des actions, programmes et politiques de santé ? Comment s’appuyer sur les connaissances scientifiques pour construire, planifier, et évaluer des actions de terrain ? Comment organiser la pluridisciplinarité ?

Plus d'informations : http://adelf.isped.u-bordeaux2.fr/

CO-WORK Littératie Santé- 7 et 8 juin 2017- Université Rockefeller Lyon

Keyzup Santé organise ce co-work avec la participation de Nathalie BOIVIN , Professeur de l'Université de Moncton (Canada) spécialiste de la littératie en santé et auteur du guide pratique « Alpha Santé ».

Le Co-work se déroulera le 7-8 juin à L’Université Claude Bernard Lyon 1 –salle 107 Bâtiment CIER.

 

Attention : inscription obligatoire  

160 euros par jours (ou 300 euros si inscription les 2 jours)

  

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations pratiques sur le co-Work.

https://t36103dab.emailsys2a.net/mailing/51/1106182/13221559/1/627d0516ba/index.html

 

 

 

Computing adherence to medications from electronic healthcare data just got easier: PloS ONE article describes the R package AdhereR

For many health conditions, medication is usually prescribed in specific quantities at regular intervals to achieve safe and effective use for best health outcomes. Not following evidence-based recommendations can have serious negative consequences for patients, health systems, and the society. Electronic healthcare data are nowadays routinely used to estimate whether patients follow the medication prescribed by their healthcare provider, with delays in obtaining a new medication prescription or dispensation being essentially interpreted as clues that patients took less medication than prescribed. These data represent an increasingly accessible source of information, and databases are usually accompanied by advice on data extraction and preparation. Yet, once the data are ready for analysis, performing the actual computations correctly is not as simple as comparing the quantity prescribed with the quantity obtained on a given interval, as the validity of the computation depends on the extent to which the methods fit the clinical context of the medication studied and adherence theory in general. Moreover, its reliability depends on carefully recording the analysis choices and on providing transparent protocols that other analysts can reproduce. Without valid and reliable methods of computing adherence, there is no way to know if we can trust (and compare) the myriad studies that use these estimates.

 

But how do we actually calculate adherence in a valid and reliable manner? Alexandra Dima (University Claude Bernard Lyon 1 – HESPER, and University of Amsterdam – ASCoR) was confronted with this problem while reviewing the literature on electronic healthcare data and being surprised by the lack of transparency and replicability in this area, in contrast to the widespread sharing of algorithms and computer code that is becoming the rule in science. If only there were algorithms available to any analyst, to replicate prior studies, record their own decisions, perform sensitivity analyses… and even better, wouldn’t it be great to have interactive visualizations of medication histories that analysts can use in discussions with clinical experts to decide which calculations fit their specific clinical reality better? She decided to develop these algorithms together with Dan Dediu (Max Planck Institute for Psycholinguistics, Nijmegen), a computational linguist, statistician and software developer.

The result of this collaboration is a new R package, AdhereR, freely available for use and further development. The article introducing the software is now published in PLOS ONE (DOI:10.1371/journal.pone.0174426), and describes the methods implemented and giving practical examples of use. The package can be installed from the standard R repository for packages (CRAN). Its source code is available on GitHub, and it contains detailed help and examples, allowing the interactive exploration of medication histories and the efficient computation of several adherence measures in large databases.

  

Vous pouvez retrouver l'intégralité de l'article au niveau du lien ci dessous :

https://doi.org/10.1371/journal.pone.0174426