La recherche au service de la performance en Santé
HESPER Health Services and Performance Research EA7425
La recherche au service de la performance en Santé
FrançaisEnglish
Université Claude Bernard Lyon 1
La recherche au service de la performance en Santé

L’alcool dans les séries télévisées françaises : quelle influence auprès des adolescents ?

D’après l’OMS, la consommation d’alcool est le troisième facteur de risque de maladie dans le monde sur lequel on peut agir. Cette pratique de consommation, qui commence souvent à l'adolescence, s’explique à partir de différents facteurs sociaux comme les expériences de socialisation. En France, pour lutter contre ces comportements à risques, la loi Evin est adoptée en 1991 afin de réglementer la publicité de l’alcool dans l’espace public, à la télévision et au cinéma. Une équipe du laboratoire HESPER (Université Jean Monnet Saint-Etienne / Université Claude Bernard Lyon 1 / Centre Léon Bérard / CHU de Lyon) a porté son attention sur la présence de l’alcool dans les séries télévisées. Elle s’est intéressée en particulier à la fréquence des produits d’alcool et aux représentations liées à sa consommation dans les séries télévisées populaires auprès des adolescents. Ces travaux ont été publiés le 20 septembre 2019 dans la Revue Européenne de Santé Publique (European Journal of Public Health)

https://www.univ-lyon1.fr/actualites/l-alcool-dans-les-series-televisees-francaises-quelle-influence-aupres-des-adolescents--1034935.kjsp?RH=WWW#.XhStF0dKg2w

 

 

Articles en relation

Une étude cout-efficacité des interventions visant à améliorer la prévention secondaire chez des patients ostéoporotiques

Les interventions structurelles et celles reposant sur l'envoi de matériel informatif et pédagogique aux femmes ayant été victime d'une première fracture de fragilité sont les plus efficaces Lire l'article complet ...

Une revue de la littérature permet de faire le point sur les interventions visant à optimiser la prise en charge des patients ostéoporotiques

Les interventions structurelles et celles visant directement les patients sont les plus efficaces, celles visant les professionnels de santé ont des résultats plus variables Lire l'article complet ...